HOME    |    LISTEN CD    |    CD REVIEWS    |    SUBMIT REVIEW
Subscribe to Newsletter:


Reviews Archives: 2001-2010 (Fr) » Hauru no Ugoku Shiro (Howl's Moving Castle)
CD Review - Hauru no Ugoku Shiro Image Album (review by Jihon)
Title: Hauru no Ugoku Shiro Image Album (Image Symphony Suit)
Score:
Label: Tokuma Japan Communications
Catalog no.: TKCA-72620
Release Date: 21/01/2004
Playing time: 48'51"
Tracks: 10
From: Japan
Price: 3.000¥
CDJapan Affiliate program

Nous retrouvons HISAISHI Joe (Nausicaa, Laputa, Totoro, Mononoke) au meilleur de sa forme pour le dernier Ghibli ! Il nous a composé 10 morceaux symphoniques ; en revanche, il n'y a aucune chanson ce qui peut paraître étrange…

Dès le début, avec "Mysterious world", on reconnaît la touche HISAISHI avec ce morceau de trompette nous rappelant le travail de Tenk´┐Ż no Shiro Laputa. Aussi, contrairement aux pistes douçâtres qu'il a composées depuis Mononoke et Chihiro, nous retrouvons ici de la grande musique orchestrale explosive : très frais et vivifiant.
Une seconde track plus discrète et fun, "Ugoku shiro no mahoutsukai", mais qui se révèle magnifique. Honnêtement, on a parfois l'impression d'entendre et revisiter nos auteurs classiques tant c'est beau. Très symphonique, riche en instruments, un mouvement rapide et haletant, tout simplement magnifique ! Le final est génialissime !
Nous trouvons ensuite "Sophie no asu", reprenant le thème principal dans une version épurée à la clarinette, tout ce qu'il y a de plus mignon. La fin de la composition tend vers la valse symphonique, c'est toujours aussi agréable.
Piste 4, "Boy", une piste assez sombre alternant avec des moments plus légers et funs, très ambivalent. Comme toujours c'est réussi mais pas la meilleure piste.
À mi-chemin, nous trouvons "Ugoku shiro" qui, dans l'intro intriguant, s'annonce comme un morceau majestueux et militaire. On reconnaît la patte de HISAISHI vers le milieu du morceau pour son élan fanfaron très jovial et riche en fioriture auditive. La dernière minute est un réel bonheur, cela vous prend aux tripes.
Un morceau auquel j'ai accroché tout de suite aussi, c'est "War war war" qui joue sur le côté militaire, médiéval, vif, puis discret. Un morceau tout en nuance… Comme pour le morceau précédent, la dernière minute révèle la mélodie en fanfaronnade, c'est tout bonnement explosif !
On continue en piste 7 avec "Mahoutsukai no Waltz", belle ballade féérique et symphonique se transformant également en mouvement intriguant (clarinette). Étrange…
Nous passons donc en piste 8 avec "Secret garden", reprenant l'esprit mystérieux et limpide de la piste 7. On y reconnaît un peu de Nausicaa et de Chihiro, un morceau très discret mais très beau.
L'avant-dernière piste, "Akatsuki no yuwaku", est d'un ton très sombre et militaire mais également inquiétant avec des trompettes et cuivres fuyants. Le cœur du morceau en est réellement surprenant, la composition est vive et effrayante pour se calmer d'un trait puis reprendre doucement une mélodie remontant facilement crescendo vers une apothéose instrumentale ^^. L'ending, très court et rapide, est explosif également, du très bon donc.
Nous clôturons le CD avec le thème de fin, "Cave of mind" (non pas de chanson), qui s'ouvre sur un très beau solo nostalgique à la trompette comme aime tant Joe. La flûte prend le relais, vient ensuite l'orchestre symphonique nous proposant de sublime envolée instrumentale, explosive. Un ending mémorable et inoubliable.

En résumé, cet image album a comme petits défauts ; d'une part, de ne pas proposer de chanson (comme à l'habitude chez Ghibli) ; d'autre part, on ne trouve aucun thème fort qui domine le CD.
Au-delà de ces petits bémols, cet opus de HISAISHI est, selon moi, l'un des meilleurs ! Pourquoi ? Car depuis quelques années, Joe nous a proposé des pistes symphoniques plutôt douces, hors ici, il se remet à la composition explosive. Quasiment chaque piste symphonique se termine en fanfare et envolée magique, excitant du début à la fin ! Du très bon pour la composition donc. Je ne vous cache pas que cet album symphonique est sûrement l'un de mes CD préférés qu'a composé HISAISHI Joe même s'il n'y a ni chanson ni thème récurrent. À posséder d'urgence !

Copyright © Jihon (juin 2004)